Réputée pour la qualité de ses eaux thermales, la commune de Balaruc les Bains est située sur une presqu'île du bassin de Thau, jalonnée de plages de sable fin. Première station thermale de France, elle accueille près de 46 000 curistes à l'année. Ses eaux, riches en calcium et en magnésium, sont reconnues pour le traitement des problèmes articulaires. Phéniciens, Carthaginois et Romains ne s'y sont d'ailleurs pas trompés puisque dès l'antiquité, ils y bâtirent une importante cité - que les invasions barbares devaient raser cinq siècles plus tard, poussant la population à s'établir sur les hauteurs, où se trouve aujourd'hui le village de Balaruc le Vieux. Il faudra attendre François Rabelais, qui - dans "Pantagruel" - cite Balaruc parmi les six sources d'eaux chaudes reconnues pour leurs effets thérapeutiques, pour que la presqu'île retrouve ses lettres de noblesse... et la fréquentation de la haute société. "Trois jours passés à Balaruc ont fait un miracle", écrivait ainsi la Marquise de Sévigné, dont le gendre était venu soigner ses crises de goutte sur les rives de l'étang de Thau. Aujourd'hui, Balaruc les Bains respire la douceur de vivre avec son coeur de village verdoyant, ses parcs ombragés, ses places fleuries, et sa promenade qui permet de faire - sur près de deux kilomètres - le pourtour de la presqu'île en longeant l'étang de Thau. Cerise sur le gâteau, le parcours réserve en fin de promenade une vue plongeante sur la source de la Vise, un entonnoir vertigineux de cent mètres de diamètre.

Affiche 5 items sur 15

Nombre:
Trier par:
Ordre: